Anciens lauréats

Edition 2013
2ème prix : 2 500 euros
L'Alli-âge Gripportois

 « Grâce aux visites rendues aux personnes âgées, mes amis qui habitent depuis moins longtemps à Gripport peuvent connaître les habitants et l’histoire de la commune. Ça a aussi permis à certains de faire leur premiers pas dans le monde associatif. On a lié de véritables amitiés avec des anciens comme avec certains parents dont on garde les enfants les samedis après-midi. Avec les Trophées JPASS, on a pu offrir des coffrets cadeaux aux anciens et  acheter des nouveaux jouets aux enfants. C’est une fierté pour nous d’être arrivé en seconde position nationale ! L’image de la jeunesse est valorisée auprès des plus sceptiques ! ».

Aline Chlachter, 20 ans, de l'association Familles Rurales de Gripport (Meurthe-et-Moselle)

 

En octobre 2012, une dizaine de jeunes de l'association Familles Rurales de la commune de Gripport se lance dans un projet à deux dimensions. Alli-âge souhaite construire des ponts entre les générations. Ainsi, ils décident de rendre des visites régulières à une dizaine de personnes âgées qui ont donné leur accord. Parallèlement, le projet Alli-âge s’adresse aux enfants. Les jeunes bénévoles gardent des enfants lors des samedis récréatifs. En échange, les parents font un don reversé à l’UNICEF.

Le projet a reçu le deuxième prix ex aequo des Trophées JPASS 2013.

Edition 2013
3ème prix : 2000€
La Carlabane

«Les habitants ont toujours accepté les résidents mais des tensions les ont un temps éloignés. L’idée était donc de redynamiser l’échange. Cela a été fait autour de la conception et de la construction d’une cabane, à l’initiative des jeunes résidants du Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile, entre 12 et 20 ans. Puis se sont associés des jeunes du village, d’un accueil de loisirs voisin, des Toulousains. Les pères habitant le CADA ont aussi prêté main forte. C’était l’occasion pour eux de retrouver l’estime d’eux-mêmes et une certaine dignité dans la famille. Des échanges sur l’éco-construction ont nourri les liens.  Les jeunes se sont très vite approprié l’endroit. Ils avaient un lieu à proximité de leur habitation. Ce sont les villageois qui venaient désormais à eux. En allant présenter la Carlabane à la remise de prix des Trophées JPASS, ils se sont rendus compte qu’ils n’étaient pas seuls et pas oubliés. »

Pierre Régnier, membre de Solafrika

 

La Carlabane est un projet mené par l’association Solafrika, en partenariat avec le CADA de la commune de Carla Bayle, en Ariège. Il a pour vocation de favoriser la rencontre entre les villageois de la commune et les résidents du CADA implanté dans la commune, autour d’une cabane éco-construite. Aujourd’hui, des animations vont s’organiser. Mais le projet va se développer : sur demande du CADA et encouragé par la municipalité, une pergola attenante à la cabane pourrait être construite pour protéger une grande table du soleil et continuer à accueillir tous ceux qui le souhaitent.

La Carlabane a reçu le troisième prix des Trophées JPASS 2013.

Edition 2013
9ème prix : 1 000 euros
Festival CircO LocO

« Notre volonté est d’asseoir notre projet dans une dimension locale. En cela les Trophées JPASS y faisaient écho. D’abord dans l’objectif : on veut s’inscrire dans la tradition du cirque traditionnel qui restaient plusieurs jours dans le village et créaient une émulation entre les habitants. Il devenait un lieu familier, de rencontres et d’échanges. Cette dimension locale se décline aussi dans la préparation et l’organisation du festival. A l’édition 2014, la restauration sera gérée par des associations de la communauté de communes. Et puis le public de plus en plus fidèle vient en majorité de la communauté de communes et de la métropole du Mans. »

Clément Desnoë

 

Mis en place par l’association La p’tite tremblote, le festival CircO LocO a fêté en 2013 sa troisième édition. Il se veut le rendez-vous des arts circassiens et du spectacle vivant à destination d’un public surtout local. Loin de vouloir en faire un festival de programmation avec têtes d’affiches, les membres de l’association s’attachent surtout à inscrire leur projet dans celui d’un territoire. Le Festival CircO LocO anime pendant les 15 derniers jours de juillet des ateliers pour enfants, en collaboration avec des organismes comme Familles Rurales, et propose une programmation de spectacles en soirée. Plus largement, l’association la p’tite tremblote a mis en place une pépinière de projets artistiques et apporte une contribution artistique aux projets développés dans le milieu rural.

 

Page : 1 2 3 4 5 6 7 [ 8 ] 9 10 11